10 thoughts on “Nouvelles

  1. RAPPORT TRIMESTRIEL ARED (décembre 2017)

    C’est décembre, et contrairement aux autres années, nous n’avons pas encore terminé l’inscription scolaire de touts les enfants de l’ARED. Mais tout va bien, car tous les enfants peuvent aller à l’école, en attendant l’inscription finale. La situation avait déjà été anticipée dès la rentrée scolaire de septembre. L’ARED avait déjà expliquer à tous les directeurs et directrices d’école pendant les réunions de préparation de l’année scolaire 2017/2018 que le programme de travail des animateurs était trop chargé, à cause des réunions et des formations des animateurs pour le PIA à Mbalmayo. Nous leur avons bien expliqué que les animateurs, pris par le temps ne pourront pas respecter le programme habituel d’inscription des enfants AERD dans les écoles. Nous pensons pouvoir terminer d’ici la fin du mois, avec l’arrivé de 2 stagiaires et de madame TCHUENTEU, notre ancienne présidente qui est actuellement en vacance au Cameroun.

    Qui dit décembre, dit aussi palmier de noël pour les enfants ARED. Nous n’avions pas en programme de faire un grand palmier, mais juste de Récompenser ceux de nos enfants qui, auraient eut de bonnes notes scolaires. Mais s’était sans compter sur l’ancienne coordinatrice, qui après plusieurs années sans voir les enfants de l’ARED, est parti de Belgique avec beaucoup de matériels et de cadeaux pour l’ARED. Du coup, un très grand palmier de noël serra organisé le 22 Décembre dans la grande sale ARED-MJC. De même la marraine a décidé de prêter main forte et à trouver pour cet évènement des sponsors.

    Mais au préalable, il va falloir préparer tous les paquets les emballés et bien les gardés. Ce qui va doubler le travail voir même tripler le volume du travail pour cette fin d’années. Alors nous avons fait appel, à toutes les personnes et anciens animateurs qui sont disponibles, à venir nous aider. Nous avons aussi demandé à toutes ces personnes de venir aussi avec leurs propres enfants.

    Nous préparons aussi, pour le mois de janvier prochain, le mariage de 2 de nos jeunes, qui ont décidé d’officialiser leur amour devant Dieu et les hommes. Nathalie et Romain sont des anciens jeunes qui ont bénéficiés du PCR dès le début de ce projet. Romain qui aujourd’hui est devenu un adulte responsable avait déjà remboursé tout son crédit. Il est installé maintenant, à son propre compte au marché de Bonamoussadi. Il vend des chaussures et des vêtements pour femmes et enfants. Nathalie quant à elle, est un peu plus âgée que lui, et nous avons financé pour elle, le projet de restauration qu’elle avait présenté à l’ARED depuis 18 mois, mais qui était encore en étude. Elle ne parvenait pas à réunir sa côte part de 30% exigés dans le règlement du PCR, pour les personnes qui ont déjà atteint un certain âge. Au mois d’octobre, elle a pu rempli toutes les exigences et l’ARED lui à fait un crédit revient. Pour ce mariage, nous avons décidé avec le coordonateur de la MJC, de mettre à leur disposition gratuitement, la grande salle, les chaises et les tables. C’est la part de participation de l’ARED et de la MJC. A titre personnel, le coordonnateur de la MJC à décidé de mettre à leur disposition sa voiture. Nous espérons par cet apport de la MJC et de l’ARED, motiver les jeunes en âge de se marier, à vite le faire et d’éviter la débauche sexuelle qui à pour conséquence très grave : les MST et surtout le SIDA. Car toutes ces maladies nous coute chères en soins, mais surtout le jeunes qui tombe malade, suite à une MST ne travail pas, et du coup ne peut plus rembourser son crédit revient. Et cela bloque le financement des projets des autres jeunes.

    Comme dit plus haut, madame TCHUENTE est au Cameroun, pour des raisons personnelles. Mais c’est une très bonne chose pour l’ARED, car elle va nous aider dans le travail, et surtout partager avec nous sa très grande et longue expérience de travail avec l’ARED. En plus, elle n’est pas venue avec les mains vides. Avec des amies en Belgique, elle a récolté quelques dons que nous allons redistribuer aux familles et aux enfants dans les prochains jours en sa présence. Elle a avoué que « c’est un très grand honneur pour elle, de revenir et de voir que le travail commencé depuis 1997, se poursuit efficacement aujourd’hui avec des formes variées, mais avec le même objectif. Lutter contre l’extrême pauvreté auprès des enfants et des familles les plus démunies de Douala ».

    Nous aurons plusieurs réunions de travail avec elle, et elle nous accompagnera rencontrer certains partenaires de l’ARED. Notamment les responsables de clinique Sainte Marie, ou elle à travaillé durant des années. En effet, certains dons qu’elle a apportés, leur seront remis et en échange, les enfants et les jeunes de l’ARED pourront y être (gratuitement soignés).

    SUR LE PLAN FONCTIONEL :

    On peut dire que tout va bien pour l’ARED en ce premier trimestre. Les pluies diluviennes n’ont pas causé trop de dégâts, comme l’année dernière. Ce qui fait que nous avons eu moins de cas de maladie liées l’eau et autres maladies infectieuses. La dernière campagne de distribution des moustiquaires imprégnées à aussi été efficace. Nous sommes tentés de conclure que c’est cela qui à réduit le nombre de cas de maladies chez les enfants de l’ARED ce trimestre.

    La dernière rencontre de sensibilisation entre le docteur Tcheunang et les jeunes du PCR, avec pour terme : « jeunesse et sexualité responsable » a été reportée à cause de l’absence du docteur. Il est à l’heure actuelle aux USA pour une formation. Mais les rencontres éducatives prévu pour le mois de février, est maintenu. Ce serra aussi le début de la campagne de prévention et soins dentaires des enfants de l’ARED dans la clinique du docteur au centre ville. Durant cette campagne qui dure 2 semaines, le docteur TCHEUNANG et certains de ses collègues dentistes, examinent à des prix trop bas, les dents des enfants de l’ARED et de leurs parents. Ils donnent des médicaments et des conseils d’hygiènes dentaires à tout le monde.

    L’accompagne des jeunes dans la gestion quotidienne de leur activités commerciales a été dirigé par mademoiselle Eugénie. Elle est une jeune stagiaire canadienne arrivée au Cameroun au mois d’octobre. Elle termine sont stage à la fin du mois décembre.
    Son passage à l’ARED, est très important car elle a fait une série de propositions pour améliorer le fonctionnement et surtout, elle nous forme sur des modules de d’accompagnement psychologique un peu individuel de chaque jeune et de chaque enfant.( la caractologie) C’est une très bonne expérience, dans le sens ou, nous les animateurs et éducateurs de l’ARED apportons régulièrement aux jeunes du PCR, un accompagnement plutôt matériel. Faute d’outilles pédagogique, les éducateurs ne s’occupaient pas, dans le fond l’accompagnement sur le plan psychologique individuel de nos jeunes.

    Comme vous tous vous le savez, car nous vous expliquons à chacune de nos rencontres (ARED-ET SES PARTENAIRES). Notre travail psychologique est plutôt collectif, basé sur « le dynamisme du groupe ». Mais avec les enseignements de Eugénie, nous allons faire les deux : une pédagogie d’accompagnement psychologique collective, et une pédagogie d’accompagnement psychologique individuel pour les jeunes de projet crédit revient et dans le futur, avec les jeunes du projet d’insertion par l’agriculture, Le PIA.

    Concernant le PIA, nous continuons naturellement avec la formation des animateurs à Mbalmayo, et au lycée agricole de Yabassi.
    Nous sommes actuellement tous mobilisés, pour la préparation du grand palmier de noël de l’ARED pour l’année 2017. Avec madame TCHUENTEU et toute l’équipe avec l’aide très importante de certains bénévoles. Tous les partenaires de l’ARED et les autorités en charge de la jeunesse à Douala seront invités.

    Fait à Douala Par le secrétariat général de l’ARED.

  2. Après les vacances, c’est la rentrée pour toute l’équipe des animateurs de l’ARED.
    Nous allons nous mettre au travaille pour le rapport annuel d’activités 2014 / 2015.
    Beaucoup de joie de reprendre le travail, avec tous les enfants que nous aidons et leur famille. Nous sommes prêts pour une nouvelle aventure sociale 2015/2016… Et comme on dit au Cameroun ” EN AVANT ET MARCHE POUR UN MONDE MEILLEUR”

Laisser un commentaire